toggle menu

À Propos de l'Auteure Caterine Cole...

author

Catherine Cole est née à Sydney, Australie et vit en Australie et en France. Elle est écrivain de romans et de non-fiction, et universitaire en études littéraires et en création littéraire. Ses œuvres de fiction incluent les romans policiers Dry Dock et Skin Deep, et la mémoire fictive sur les français à Hanoi colonial, Vietnam, The Grave at Thu Le.

Elle a également publiée des nouvelles et de la poésie. Ses ouvrages non-fiction comprennent la mémoire, The Poet Who Forgot, une réflexion sur son amitié d'enfance avec le poète australien, AD Hope.

Les recherches de Catherine comprennent des études sur le Vietnam avant et après la période coloniale française et la guerre entre l'Amérique et le Vietnam.

Elle a écrit au sujet des romans policiers et leurs popularité dans sa monographie, Private Dicks et Feisty Chicks: An Interrogation Of Crime Fiction. Elle a révisée les anthologies Fashion in Fiction: Clothing in Text, Film and Television et The Perfume River: Writing from Vietnam.

Carrière Universitaire

La Carrière universitaire de Catherine comprend de l'enseignement à l'Université de la Nouvelle-Galles du Sud, l'Université de Technologie de Sydney, l'Université RMIT, Melbourne et à l'Université de Wollongong, où elle est actuellement professeur de création littéraire, anciennement doyen des arts créatifs.

Ses étudiants à la maîtrise et au doctorat ont inclus des écrivains primés et émergents, dont les romanciers Anna Funder, Charlotte Wood, Ashley Hay, Pam Newton, poète et mémorialiste, Adam Aitken et le cinéaste, Kylie Boltin.

Elle est titulaire d'un doctorat en arts créatifs, une maîtrise de lettres, un diplôme supérieure d'éducation des adultes, un baccalauréat et un diplôme "associé" en écriture et édition.

Autres Activités

Catherine est ancien membre du comité d'évaluation Australian Research Council's Excellence in Research Australia (ERA) en sciences humaines et les arts créatifs et a offerte des conseils éclairés à une gamme d'universités sur leur activités de recherche et de pratiques créatives.

Elle fait régulièrement la critique d'ouvrages, participe souvent à des festivals d'écrivains australiens et internationaux et a jurée à des grands prix nationaux littéraires.

Catherine a également travaillée dans les domaines des droits de l'homme, de l'équité et de la diversité et des relations industrielles.

english version